Mad in Osaka

12 avril 2006

Sakura

Samedi, comme il etait recommande par les medias, s'imposait une sceance de Hanami, ou contemplation des sakuras, les fameux cerisiers blancs japonais. Il avait plus toute la semaine derniere, et dimanche semblait le seul jour d'eclaircies, avant un retour de la pluie lundi. Cette journee s'annoncant bondee de monde, j'ai donc decide de partir tot le matin. Il n'etait pas encore neuf heures que l'herbe du parc du chateau d'Osaka etait deja envaillie de ces horribles baches blueues ou avaient deja pris place des familles ou des groupes d'amis, pour ne plus en bouger jusqu'au soir. Une de ces baches m'a particulierement interloquee, ca bloquee en ses quatres quoi par .... quatre gros packs de bieres. La couleur etait anoncee. A cette heure du matin, le soleil n'etait pas encore au rendez-vous et s'est fait timide toute la journee. La luminosite des photos n'est donc pas terrible. J'ai apporte quelques changement au moment de la prise de vue, ce qui redonne un peu d'eclat a ces chers sakuras. Pour avoir vu le parc du chateau d'Osaka en ete et en hiver, le voir sous cette couleur si chere aux Japonais est du plus bel effet. C'est comme si la nature s'etait reveillee. Les bords des douves entourant le parc s'etaient pares d'un manteau rose se reflettant dans l'eau opaque.

Jusqu'a la fin du mois d'avril se trouve aussi dans le parc du chateau une exposition florale avec diverses compositions. J'avoue ne m'y etre pas attarde, meme si les haies multicolores sur mon chemin pouvait valoir la peine qu'on s'y attarde. Mais cela tenait trop du film de Walt Disney dans le caractere multicolore des compositions, assez inattendu dans un lieu aussi "sobre", en terme de couleurs, que le parc du chateau. Je me suis donc concentre sur l'objet de ma venue si matinale....

L'apres midi, je me suis dirige avec Sayaka vers Tenmabashi, et les berges de la Ogawa. Le long des berges s'etant un grand parc. J'y etait venu deux semaines plus tot et le parc m'avais deja impressionne, je vous laisse imaginer l'effet en voyant tous les sakuras en fleur.

no comment ....

Des bateaux allaient et venaient. L'un avec des chanteurs, encore un autre avec un spectacle de marionnettes (bunraku)

Pour finir nous avons fini sous les sakuras, comme la tradition le veux.

Le Hanami est donc quelque chose que personne ne manque. En famille, entre amis, ou avec ses collegues de bureau. Le probleme est qu'en general ces moments sont bien arroses, et pour preuve en est que les trois quarts des gens que j'ai croise dans la soiree ne tenaient pas debout. Alors moment de detente privilegie ou moment privilegie pour boire? Les Japonais repondront certainement "les deux".

2 Comments:

  • c est proprement magnifique mon petit loup !

    c est clair que ca fait une difference avec ce que j ai pu voir en fevrier !

    continue de nous alimenter en pensées de ce genre !
    d autre part comment evolue cette chere cohabitation ?!

    a bientot de se revoir !

    bis.

    By Blogger Rominho`, at 7:34 AM  

  • Comme ils ont l'air de déchirer, ces takoyakis ! o/

    By Anonymous fabien, at 9:14 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home